Les photos amatrices hardcore, véritables filles amatrices


A PLUSIEURS PARTOUZES ECHANGISME

Un tempérament de chiennes, elles aiment le sexe, elles veulent tout, sans tabou ni censure. Les partouzeuses exigent beaucoup de leurs amants et ça en vaux le détour. Démonstration !! Elles veulent de la bite... Elles vont en avoir - Les vices cachés de couples exhibs.

Histoire de couples

Depuis quelques jours nous correspondons avec un couple Montréalais, qui a lu notre annonce sur le net. Eric, le mari mesure 1m87, 80 kgs cheveux et yeux clairs. Julie sa femme, mesure1m65, environ 60 kgs yeux bleus. Nous nous sommes déjà échangés des photos par le net, ainsi que quelques histoires. Nous sommes à la fois très excités et très nerveux de les recevoir car notre expérience hors couple est nulle, et que ni l'un, ni l'autre n'avons connu d'autres personnes... Les heures passent. Le rendez vous est pour 20h. Nous préparons le diner. Puis nous nous changeons pour mieux les accueillir.
Nathalie met un porte jarretelles avec des bas blancs, un soutien gorge et débardeur blanc, par dessus lesquels elle met un ensemble jupe plus haut marron. Moi je mets un pantalon gris , chemise sans col blanche avec un gilet quadrillé bleu et blanc. L'heure du rendez-vous approche. Il est maintenant huit heures. Quelques minutes encore et ils seront là. La sonnerie retentit. Le temps de monter à notre étage... Nous ouvrons la porte. Les voilà... Ils sont encore mieux qu'en photo. Eric est très élégant dans un costume bleu, avec cravate rouge, Julie est elle aussi très élégante dans une robe noire, bas (qui s'avère être des collants) noirs avec de fines rayures blanches et mignonnes chaussures noires. Nous nous présentons les uns les autres. Eric et moi nous connaissons plus ou moins car nous avons déjà discuté sur le net. Mais les femmes ne se connaissent pas encore. Eric et Julie ont eu la très charmante attention de nous apporter des cadeaux que nous découvrons dans le salon. Une boîte de fameux chocolats belges et un livre de karma Sutra que Julie a choisi spécialement pour nous. Sublime entrée en matière...:) Le repas est prêt alors nous nous mettons à table. Nous commencons a
discuter. Après une brève présentation, nous en venons au principal sujet de conversation: l'échangisme... Julie et Eric nous demande depuis quand nous avons envie de pratiquer, quels sont nos goûts, si nous avons des contacts... Ils nous racontent aussi comment ils vivent l'échangisme. Nous donnent quelques conseils... Puis nous en venons à des sujets plus relatifs à la soirée. Julie nous demande quelle sorte de jeux nous avons. J'ai en effet écrit à Eric que nous avions des jeux pour couples. Je commence à décrire les jeux que nous avons. Ils possèdent un d'entre eux, pour jouer au sein du couple. Un jeu destiné à éveiller les fantasmes. Nous avons aussi un jeu pour jouer à plusieurs couples basés sur le jeu de l'oie et des gages à effectuer au sein du couple qui forme une équipe.

Nous décrivons aussi à Eric et Julie tous les objets et livres à tendance érotique que nous possédons. Ils sont impatients de découvrir les photos coquines que nous avons prises. Les plats se succèdent et notre conversation s'anime dans la bonne humeur et les rires. Le repas s'achève. Nous nous installons sur le canapé.
Nous montrons à Eric et Julie les quelques livres sur la photo que nous possédons avant que je n'aille chercher l'album. Nous avons déjà montré quelques photos à nos amis par l'intermédiaire. Nous donnent quelques conseils... Puis nous en venons à des sujets plus relatifs à la soirée. Tout le monde est d'accord pour jouer à un jeu, mais afin de ne pas nous brusquer pour notre première rencontre, nous décidons de former des équipes constituées des couples légitimes. Le jeu démarre. Les gages s'enchainent et peu a peu nous nous dévêtons. Eric et moi sommes les premiers à nous dévêtir totalement. Suivi de Nathalie, Julie parvient cependant à garder sa petite culotte jusqu'à la fin du jeu.
Les gages sont élaborés de manière à devenir de plus en plus coquins. Quelques baisers et caresses innocentes en début de jeux, qui se font de plus en plus précises et de plus en plus chaudes. Nathalie pour la première fois se met à nu devant d'autres personnes.
Quelques gages la dérangent encore mais le jeu l'excite si bien que lorsque ma main se proméne sur sa chatte, elle en revient toute humide. Qu'il est doux et troublant de voir Eric et Julie se plier avec plaisir aux gages. Pour Nathalie et moi c'est la première fois que des gens se déshabillent en vrai devant nous dans un but de plaisir. Nous sommes agréablement surpris de découvrir un tatouage sur le haut de cuisse de chacun d'entre eux. Une femme nue avec des ailes de papillons. Cette découverte s'avère excitante.
Parfois Julie caresse le pénis de Eric qui se dressent de plus en plus à chacun des
passages de Julie Certaines fois Julie effectue un début de fellation à son mari qui ne reste visiblement pas insensible. Ayant effectué plusieurs tours de jeu et nous étant retrouvés nus, nous commencons à nous caresser côte à côte. Puis nous échangeons de partenaires. Je me retrouve avec Julie et Nathalie avec Eric. Mes mains parcourent ce corps inconnu tandis que mon nez hume un parfum nouveau et mes lèvres goutent ce corps.
Julie ne restent pas inactive loin de là et ses caresses entretiennent l'excitation qui
est la mienne. Mes mains et les lèvres font de fréquents allers et retours entre sa poitrine chaleureuse et son petit minou. Mes doigts jouent avec sa fente. De temps en temps un regard me permet de voir que Nathalie caresse la verge de Eric. Je sens l'excitation gagner le corps de Julie. Des vibrations s'installent en son corps. Le plaisir monte et l'orgasme la saisit. Elle pousse des cris de plaisir. Je croise un regard d'encouragement de Eric. Je continue à m'occupper de Julie. Quelques caresses douces pour repartir. Des baisers sur son corps, et j'approche ma tête de sa source de plaisir. Je hume les parfums de son intimité, si différents de ceux de Nathalie. Ma langue commence à jouer avec les lèvres roses qui s'offrent à moi, mes doigts caressent les alentours. Cependant, je sens la bouche de Julie coulisser sur mon sexe. Ces caresses onctueuses m'apportent un divin plaisir. Tout absorbe par mes ébats je ne suis plus ce que qui se passe à coté.
J'alterne caresse buccale et manuelle sur son bouton d'or. De temps en temps, je me redresse pour titiller les tétons de cette maîtresse qui s'offre à moi.
Julie parviens à un nouvel et bruyant orgasme. Ces cris de plaisir sont eux aussi une source de plaisir pour moi. Je me dresse alors et croise le regard implorant de Nathalie, que j'interprète mal. Je pense alors qu'elle veut de moi alors qu'en fait, comme elle me le dira plus tard, elle désire venir sur Eric, pour le prendre et le faire jouir, mais son inexpérience l'empêche de préciser ses désirs. Si bien que je viens sur elle pour lui faire l'amour. Julie rejoint Eric et le chevauche comme Nathalie aurait désirer le faire. Ils arrivent tous les deux à l'orgasme. Nathalie et moi continuons. Nous changeons de position. Nathalie vient à son tour sur moi. Nous continuons à nous donner du plaisir quelques minutes. Puis je demande à Julie si elle veut que j'aille chercher une capote pour que nous le fassions. Julie ouvre une capote et essaie de l'enfiler sur ma verge.
Après quelques difficultés mon sexe est couvert. Julie s'allonge sur le dos et je me
penche vers elle. Je la pénètre doucement. Sa main vient s'amuser avec son clito. Je la couvre de baisers et de caresses alors que nos corps s'accordent en rythme. Nous vibrons à l'unisson. Julie arrive à un nouvel orgasme, toujours aussi démonstratif. Toujours aussi raide d'excitation, je continue mon va et vient et mes caresses. De temps en temps nous échangeons un mot d'encouragement. Son corps vibre à nouveau et son dos se cambre en rythme, se décollant du sol. Elle me caresse les tétons, les épaules, le dos. Le rythme s'accélère. Je la pénètre de plus en plus vite et profondément.Elle arrive encore une fois à l'ultime plaisir. Encore tendu, je continue et Julie m'encourage à venir. A vider mes bourses en elle. Quelques mots crus m'excitent alors que le plaisir monte en moi. Finalement à mon tour saisi, je sens un flot se déverser dans la capote.
Je ne tarde pas à me retirer pour effectivement constater que la capote est pleine. Je me retire prestement de la pièce pour retirer la capote et faire un brin de toilette. La soirée s'achève alors et nos amis prennent congé après s'être habillés.


De vraies femmes qui se gouinent, lèchent des queues bien dures et qui se font défoncer le cul. Visiblement elles sont vicieuses et très cochonnes